Hop la boum ! M. Chevalier

Mise en scène Philippe Ermerlier
Chorégraphie David Gurwicz
Avec Sophie Destaing, Mimi Roussin
Philippe Ermellier, David Gurwicz
Théâtre du Tambour royal
18 mai 2002


Toute sa vie, Maurice Chevalier est resté un titi parisien de Belleville. La Compagnie Philippe Ermelier a choisi de lui rendre un bel hommage dans le théâtre qui accueillit ses débuts.

Dans la vie, faut pas s'en faire

C'est l'occasion de réentendre Yop la boum, Valentine, Pour réussir dans la chaussure, ou encore Dans la vie, faut pas s'en faire, toutes chansons bien connues, interprétées avec légèreté et vivacité, sans tomber dans le travers de l'imitation.

Mais aussi... quand nous aimons, nous sommes des pantins

David Gurwicz est un excellent danseur. Il nous présente dans ce spectacle un joli numéro de claquettes et une réinterprétation dansée de Ma Pomme, rondement menée. La superbe voix de Philippe Ermelier soutient tout le spectacle. Aussi à l'aise dans la comédie que dans l'évocation émouvante de son grand-père René Cordy, avec la chanson des Petits pantins, c'est un artiste complet. Deux solides partenaires fémines évoquent Fréhel et Mistinguett avec une grande présence scénique.

Du comique au burlesque, c'est le règne de la bonne humeur

Le spectacle nous réserve d'excellents moments comiques, soutenus par la mise en scène et la chorégraphie. Le tableau exotique est un grand moment burlesque.

Autrement dit, si vous voulez oublier soucis, tracas, allez vous plonger dans ce bain de bonne humeur. Vous ressortirez joyeux, convaincus par l'atmosphère que dans la vie, "faut pas s'en faire".



Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2002 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.