Crescend'O

Mise en scène de
Muriel Hermine et Guy Caron
Cirque d'hiver Bouglione

Parthénon revisité


Inaugurée par Mistinguett et restaurée récemment, la piscine du Cirque d'hiver permet à Muriel Hermine et Guy Caron de nous proposer un spectacle de cirque original et poétique.

Plongés dans l'univers coloré d'un peuple de naïades et de tritons, nous découvrons un monde magique, mi aquatique, mi aérien.

Une sirène danse avec un cheval blanc incroyablement docile. La sirène et l'animal progressent souplement dans l'eau, force et grâce mêlées, et le merveilleux devient naturel. Puis, peu à peu, le couple insolite émerge, salue et disparaît.

Beauté des corps, magie du cirque, fluidité de l'eau

L'arrivée de deux clowns chasseurs donne une tension dramatique au spectacle, même si celle-ci n'est pas maintenue jusqu'à la fin. Un autre clown, cortorsionniste marque le spectacle par sa discrète présence : il incarne un confondant petit animal rieur à pieds palmés, bouffon attendrissant, contorsionniste impressionnant.

Le spectacle commence dans une atmosphère de poésie. Malheureusement, celle-ci n'est pas maintenue jusqu'à la fin qui, par le style, se rapproche un peu de Holiday on ice. La musique également est un peu tapageuse. Cependant, du début à la fin, les numéros de cirque sont parfaits, la mise en scène nautique invisible et la beauté des corps sculpturale.

Je crois que ce spectacle aurait laissé Orphée de marbre, mais qu'il aurait plu à Phidias et Praxitèle.



Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 1999 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.