Leçons américaines

d'Italo Calvino
Avec Giorgio Albertazzi
26 mai 2000
Théâtre du Rond-Point


La voix, la gestuelle d'un grand acteur, l'intelligence, la clairvoyance d'un grand écrivain, tels étaient les ingrédients des Leçons américaines d'Italo Calvino au théâtre du Rond-Point.


Italo Calvino ou la pensée effervescente


La première des conférences américaines d'Italo Calvino développe la notion de légèreté. L'analyse littéraire évoque Lucrèce, Ovide, Dante, Cavalcanti, Shakespeare, Cyrano de Bergerac ou Paul Valéry. Le point de vue de Calvino est fin, juste, perçant. En nous parlant de littérature, il nous parle de nous : de la pesanteur de la vie, de la légèreté sans limites de l'esprit.


Le poète Cavalcanti, pressé par la jeunesse dorée florentine de venir partager leur frivolité, s'appuie sur le marbre dur d'un tombeau pour prendre l'élan qui le libère. Pendant tout le spectacle, la legerezza pensosa, l'évanescente pensée de Calvino nous caresse, nous survole, nous entraîne, nous reflète, comme la projection de la caméra vidéo grossit et reflète le jeu des acteurs.


Que serait la pensée, sans de grands acteurs pour la faire vivre ?


Cette pensée est traduite par la magnifique interprétation de Giorgio Albertazzi. Simplicité, naturel, émotion, tout est admirablement contrôlé. Deux jeunes comparses, une violoncelliste et une comédienne, créaient des intermèdes, qui souvent permettaient au public français de mieux saisir le texte italien.


Le maître, Giorgio Albertazzi, dominait la distribution. J'ai admiré en particulier la densité de son interprétation dans le célèbre monologue d'Hamlet. Laurence Olivier y apportait la dimension du songe, Giorgio Albertazzi le recul du sage, fait d'un mélange d'humour grinçant et de mélancolie sereine. Le public en était pétrifié.


Si le nouveau millénaire est aussi fin, aussi intelligent, aussi profond, aussi léger, nous sommes bien partis.




Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2000 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.