Lettres d'une mère à son fils

Marcel Jouhandeau
Avec Marcel Maréchal et Madeleine Renaud
Théâtre du Rond-Point


C'est un spectacle émouvant que Marcel Maréchal, fils spirituel de Madeleine Renaud, nous donne à voir et à entendre.


Les lettres de l'amour maternel et de l'amour filial


Marcel Maréchal est ici Marcel Jouhandeau, le fils écrivain et poète, qui relit - et réécrit dans son souvenir, les lettres de sa mère, bouchère à Guéret. Ressurgissent alors pour nous la maison et le jardin soigneusement préparés pour le retour du fils, les routines du Guéret d'avant-guerre et tout l'amour maternel, souvent excessif, mais si sincère et si vrai.


Madeleine Renaud, Marcel Maréchal, un dialogue par delà le temps


Marcel Maréchal suit le rythme de Madeleine Renaud et il fait bien. Leur technique est la même, leur sensibilité différente. Le jeu de Marcel est plus tourmenté, celui de Madeleine plus serein, et le contraste suscite la charge émotionnelle du spectacle.


La voix pure et claire de Madeleine Renaud efface la mort, comme si dans sa bonté, elle avait pressenti ce moment et avait voulu nous réconforter de son absence. Les choses graves sont dites avec simplicité et cette simplicité nous fait comprendre que l'essentiel est autant dans la joie quotidienne d'offrir des confitures confectionnées avec amour que dans la gravité du monde.

Consolation et renaissance


Si Marcel Maréchal est triste de quitter cette scène du Rond-Point, je voudrais lui dire que j'ai vu Jean-Louis Barrault triste de quitter la gare d'Orsay... Puis la roue a tourné. Et le théâtre du Rond-Point a ouvert. Transmette qui pourra !




Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2000 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.