Concert Offenbach

Direction musicale : Marc Minkowski
Les Musiciens du Louvre
Avec Anne Sofie von Otter, Laurent Naouri
Stéphanie d'Oustrac, Jean-Christophe Henry
Samedi 22 décembre 2001
Châtelet


Un beau concert plus qu'un spectacle lyrique

Il existe une grande différence entre un concert et un spectacle lyrique.

En vérité, l'orchestre des Musiciens du Louvre superbement dirigé par Marc Minkowski nous a donné un magnifique concert. Finesse musicale, belles sonorités, nuances, justesse, dynamisme, ensemble, tout y était. L'ouverture à grand orchestre était un vrai régal et fut chaudement applaudie.

Côté lyrique, on attend musicalité et quelque chose de plus, qu'on peut appeler présence, et qui consiste à passer ou non la rampe. C'est tout particulièrement vrai lorsqu'on chante Offenbach. A une technique infaillible doit s'ajouter le sens de la "vie parisienne", sa légèreté apparente, son rythme effréné.

Anne Sofie von Otter a une très belle voix, mais n'a pas complètement entraîné le public du Châtelet. Pourquoi ? Sans doute parce qu'elle manquait d'un peu de puissance, peut-être parce que ce type de rôle ne lui convient pas, surtout je dirais par un excès de sérieux et d'élégance, qui l'empêchait de "se lâcher". Heureusement, Laurent Naouri a su nous faire rire dans sa composition "parlée" du Carnaval des Revues, dans le duo des Alsaciens, et surtout dans la Vie parisienne.

Un final réussi

Et puis il y eut le final et les rappels. Enfin, les chanteurs, y compris Mme von Otter, passèrent la rampe et un contact chaleureux s'établit entre la scène et la salle. Une pluie de gros confettis multicolores ont envahi la scène, donnant au spectacle sa coloration festive. Marc Minkowski a pu clore dans la gaîté ce spectacle entièrement consacré à Offenbach, dirigeant orchestre, chanteurs et public avec un égal bonheur.



Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2001 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.