La Transfiguration de
Notre-Seigneur Jésus-Christ

d'Oliver Messiaen
Avec Yvonne Loriod-Messiaen
l'Orchestre de Paris
et le London Symphonie Chorus
Direction : Kent Nagano
Jeudi 20 avril 2000
Salle Pleyel


La Transfiguration de Notre-Seigneur Jésus-Christ, pour choeur mixte, sept solistes instrumentaux, et un très grand orchestre... L'orchestre de Paris, créateur de l'oeuvre en 1969, est un très grand orchestre. Le London Symphonie Chorus, uni comme un seul instrument, est à la hauteur de l'orchestre, et le résultat est superbe.

La musique est sacrée, le sacré est musique

Ce chef-d'oeuvre d'une heure 50 développe la méditation musicale et mystique de Messiaen sur le mystère de la Transfiguration du Christ. D'une manière liturgique, le récit évangélique de Saint Matthieu, annoncé par les profondes vibrations des gongs, est psalmodié par le choeur. Suivent alors les méditations religieuses et musicales, illuminées par la manifestation de la Sainte Trinité aux apôtres tétanisés.

Une liturgie de la Lumière

L'excellence de l'orchestre et du choeur a révélé les gigantesques masses sonores mises en en oeuvre par Olivier Messiaen, celle du choeur, celle de l'orchestre, celle des cordes, celle des cuivres... Des unissons parfaits traduisent la plénitude de la Lumière. De subtils jeux de glissandos exécutés par les cordes évoquent la nuée lumineuse qui s'étend sur les apôtres. Les percussions, auxquelles j'associe le piano d'Yvonne Loriod-Messiaen, montrent la richesse du monde et l'éclat du miracle. Au milieu, émerge parfois la pure mélodie du violoncelle.

L'hommage d'un choeur et d'un orchestre splendides
à un organiste sublime

Deux parties de 7 pièces, appelées par Messiaen septénaires, structurent l'oeuvre. Ils ne sont pas égaux. Tout est dans le premier, tout atteint sa pénitude dans le second. Par la grâce d'une interprétation et d'une direction d'orchestre impeccables, j'ai cru entendre sur les dernières notes du concert la conclusion d'un orgue...



Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2000 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.