Ouvertures et choeurs célèbres
d'opéras italiens

Samedi 11 mars 2000
Opéra comique


L'orchestre Pasdeloup, le choeur d'Air France et le choeur Arpeggione nous ont présenté un bon concert sur le thème de l'opéra italien.

Un spectacle plaisant, un public inégal

Quelques fausses notes, quelques contretemps ou nuances mal comprises ont été vite oubliés. L'enthousiasme des interprètes a vite gagné la majorité des spectateurs, même les amateurs de bonbons, qui sans aucun scrupule défroissaient à plaisir les enveloppes crépitantes de leurs friandises...

De belles énergies dans un beau théâtre

J'ai aimé le choeur à bouche fermée de Madame Butterfly et celui des Bohémiens du Trouvère. Les cordes de l'orchestre Pasdeloup sont sensibles et ont apporté un grand refief aux extraits de Manon Lescaut, La Force du destin ou Traviata.

Le final du choeur des esclaves hébreux de Nabucco, donné deux fois, a conclu brillamment le spectacle.

On peut rendre hommage à Antonello Allemandi, qui a su diriger avec sensibilité et brio un orchestre et environ 140 choristes.

Il était agréable d'entendre de l'opéra dans ce théâtre à la belle acoustique, qui a produit tant de chefs-d'oeuvre et pourtant est si malmené.



Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2000 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.