Felicity Lott et Graham Johnson

Vendredi 3 mars 2000
Théâtre des Champs-Elysées


Dame Felicity Lott est aimable. Sa voix légère et pleine n'apparaît jamais forcée et semble un don des dieux. A la frontière entre l'opéra et l'opérette, elle évolue avec grâce et élégance. Une telle maîtrise, une telle aisance plonge les spectateurs dans l'euphorie et l'on sort de ses concerts heureux.

Grâce, élégance, quel plaisir pour le spectateur !

Au piano, Graham Johnson, impeccable et modeste, accompagnait le chant. Pendant cette soirée, Felicity Lott nous a proposé des mélodies de Mozart, Britten, Chausson et Richard Strauss.

Générosité de l'amour, gravité de la douleur et de la mort, les émotions fondamentales imprègnent ces mélodies de Mozart. Dame Felicity Lott les transmet à l'état pur.

Tout le charme du folklore anglais ne peut être traduit que par une vraie Britannique et c'est un plaisir d'écouter cette interprétation de Benjamin Britten.

Les textes de Maeterlinck ont terriblement vieilli, mais il est doux d'entendre les mélodies de Chausson, qui rappellent les roses de la Belle Epoque.

Naturel et tenue sont nécessaires pour bien interpréter les mélodies de Richard Strauss et Felicity Lott n'en manquait pas.

Une dame généreuse. Le public est ravi.

Quatre rappels nous ont permis d'entendre le Temps des lilas d'Ernest Chausson, une mélodie de Strauss, les célèbres chemins des Trois valses d'Oscar Strauss, interprétés avec beaucoup de grâce et de sensibilité. Enfin, la remarquable composition d'une cantatrice sourde a terminé le spectacle sur une note comique : fausses notes, déhanchements, voix forcée, oui, Dame Felicity Lott, qui ne manque pas d'humour, peut faire tout ça,... aussi.

La saison prochaine, nous pourrons la retrouver dans une version concert de Capriccio au théâtre des Champs-Elysées. Quelle joie !



Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2000 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.