Orchestre Pasdeloup


Direction musicale de Claude Bardon
Avec France Clidat, piano
Svetlin Roussev, violon
Samedi 18 janvier 2003
Théâtre Mogador



Après le si beau concert du début d'année, il était naturel de retenter l'expérience la semaine suivante. Le programme était attrayant : musique française et valeurs solides, Bizet, Saint-Saëns et Ravel. Las ! ce programme, beaucoup trop long, n'a pas tenu ses promesses.


Du bon...

Il y avait du bon, certes. Le "galop" de Daphnis et Chloé, proche des courses poursuites les plus trépidantes des westerns, était bien enlevé. Le concerto en sol de Ravel, soutenu par la remarquable pianiste France Clidat, était de bonne facture. On sentait également qu'une partie du public était venu pour cette dame, qu'il la revoyait avec bonheur, presque avec tendresse. Le succès du concerto nous a d'ailleurs valu une très belle Gymnopédie d'Erik Satie en bis, fluide, nuancée, absolument parfaite.


... et du moins bon

Le reste du concert a déçu. Le jeune violoniste Svetlin Roussev, parrainé par Mme Clidat, a de la vigueur, des sonorités tziganes très agréables. Mais il arrache la corde, à la limite du grincement.


Quant au Boléro, on pouvait parler de contre-performance. Le manque d'homogéinité rythmique en dépit du travail tout à fait correct du tambour, les fantaisies musicales involontaires des cuivres, à l'exception de la trompette, ont quelque peu abîmé ce morceau de bravoure.

On aura remarqué la flûte

Je retiendrai néanmoins pour finir le joli travail de la blonde flûtiste (Françoise Gyps). Fine, légère, précise, on l'avait déjà remarqué dans les Jeux d'enfants op. 22 de Bizet et dans Daphnis et Chloé. Son ouverture du Boléro laissait présager une belle interprétation d'ensemble, malheureusement démentie par les autres musiciens.

Bref, j'aurais préféré plus court, mais aussi plus soigné.



Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2003 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.