Annonciation

Musique de Stéphane Roy
et Antonio Vivaldi
Chorégraphie d'Angelin Preljocaj
Avec Marie-Agnès Gillot et Clairemarie Osta
Opéra Garnier
21 octobre 2000



Pour Annonciation, transposition scénographique et symbolique d'un événement mystique, Angelin Preljocaj a choisi de placer Marie dans un lieu abstrait, délimité géométriquement par un angle et des rayons lumineux. L'Ange (Marie-Agnès Gillot) pénètre dans ce havre de paix, annoncé par la tension corporelle de Marie et l'ouverture d'un espace sonore.


Mysticisme et musique


Le Magnificat de Vivaldi est le reflet de la sérénité de l'âme de Marie, sérénité et pureté qui rendent possible l'intrusion de l'Ange. La composition acousmatique de Stéphane Roy marque le profond bouleversement corporel et spirituel provoqué par l'entrée du sacré dans l'intimité humaine de la Vierge. La musique représente alors le Verbe créateur, étrange, terrible, générateur.


Un ange tout en puissance et en intériorité


Clairemarie Osta est une Marie fragile et sensuelle, presque absente à l'événement. Marie-Agnès Gillot pénètre avec finesse dans le rôle délicat de l'Ange. Précision des gestes, impassibilité du visage, puissance des mouvements souples et aériens révèlent la tension intérieure. Les moments les plus forts de l'oeuvre se produisent lorsque les deux personnages ne se touchent précisément pas.


L'Ange interprété par une étoile


Au risque de me répéter, je pense que Marie-Agnès Gillot est déjà une grande étoile de l'Opéra. Elle en a la supériorité physique, la technique irréprochable, et surtout, le pouvoir de passer la rampe, sans ostentation, rien qu'en vivant sur scène avec plus d'intensité ses personnages.


Dans ce superbe ballet, dense et dépouillé, on est bien loin de l'Annonciation florentine de Fra Angelico. Pourtant, les deux oeuvres représentent avec autant de profondeur les arcanes d'une réalité mystique, pour nous totalement inaccessible sans emprunter les ailes de l'art.





Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 2000 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.