Casse Noisette

de Maurice Béjart
Musique de Tchaïkovski
Châtelet



Une relecture tiède du ballet de Marius Petipa


Dans cette nouvelle version de Casse Noisette, adieu le prince au visage ingrat du conte de fées. Maurice Béjart tente de renouveler le ballet en rendant hommage à sa mère, disparue lorqu'il était enfant.


Cependant, le fil conducteur de l'enfant entraîné avec sa mère dans l'univers onirique d'un Noël imaginaire, est trop ténu pour donner une unité au ballet.


Du grotesque à la grâce facétieuse


L'entrée des ombres de la Bayadère est dansée par des hommes déguisés en scouts et l'on sombre dans le grotesque.


Le ballet de Lausanne est professionnel, sans plus. Un danseur cependant se dégage : l'interprète léger et facétieux de Félix le Chat, dont je n'ai pas le nom, tout simplement parce que le programme ne comportait pas la distribution du spectacle... GRRR




Tour Eiffel
Top

Accueil Spectacles          Critique suivante




Copyright © 1999 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.