Rencontre avec Henri Casadesus

E. Nanny et H. Casadesus

L'un était altiste aux concerts Colonne, l'autre contrebassiste aux concerts Lamoureux. Tous deux étaient lauréats d'un premier prix du Conservatoire. L'un et l'autre étaient décidés d'abattre les frontières de leur instrument.

A partir de 1898, peut-être avant, on retrouve souvent Henri Casadesus et Edouard Nanny solistes dans le même concert classique (par exemple à Pleyel). Autour de 1900, ils commencent à se produire ensemble avec des intruments anciens, notamment aux concerts Colonne. Ils remportent un vif succès.

C'est d'ailleurs un concert de 1900 à Paris qui déclencha la constitution de la Société de concerts des Instruments anciens.





Salle Erard, Paris - 7 avril 1900

Ce concert rassemble de grands musiciens. On y retrouve Jacques Thibaud, qui avait accompagné les débuts d'Edouard Nanny et le grand chef d'orchestre Pierre Monteux, dont l'amitié pour Edouard Nanny restera très solide.

La deuxième partie introduit les instruments anciens.

Pour l'anecdote, ce concert est aussi à l'origine de la constitution de ce site.

Concert avec orchestre
donné par MM. Henri Casadesus et Edouard Nanny
avec le concours de Mlle Clémence Fulcran et M. Jacques Thibaud
Orchestre sous la direction de M. Pierre Monteux
Accompagnateur : M. Georges Haas

  • Mozart, Symphonie concertante en mi bémol majeur, pour violon et alto
    MM. Jacques Thibaud et H. Casadesus
  • Saint-Saëns, Deuxième concerto en sol majeur, pour piano
    Mlle Clémence Fulcran
  • Ed. Lalo, Concerto en ré, transcription spéciale pour alto
    M. H. Casadesus
  • Schumann, Rêverie, pour contrebasse
    Ed. Lalo, Chant russe, pour contrebasse
    M. Ed. Nanny
  • E. Guibaud, Caprice, pour violon
    M. Jacques Thibaud
  • Borghi (1784), Sonate en la majeur, pour viole d'amour et contrebasse
    MM. H. Casadesus et Ed. Nanny
  • Robert Casa, Polonaise, (1ère audition) pour alto
    M. H. Casadesus
  • Max Bruch, Kol-Nidrei, pour contrebasse
    M. Ed. Nanny
  • Ariosti (1745), Adagio, pour viole d'amour
    André (1770), Menuet, pour viole d'amour

    M. H. Casadesus
  • Ed. Lalo, Rhapsodie norvégienne, pour orchestre

Alençon, 1er février 1900

Dans leurs tournées en province, Edouard Nanny et Henri Casadesus jouaient avec les artistes des villes qu'ils visitaient.

MM. Casadesus (viole d'amour) et Nanny (contrebasse) sont deux artistes hors pair, qui nous ont délicieusement charmés dans deux sonates de Borghi et de Maschetti. Ces deux sonates sont de facture ancienne, et présentent un véritable attrait artistique.

M. Casadesus s'est fait entendre seul dans trois ravissantes petites pièces : Plaisir d'amour de Martini, Andante de Lavignac et Menuet de Milandre, finement accompagnées par le Quatuor Niverd.

Quel idéal instrument que cette viole d'amour ! M. Casadesus tient dans ses doigts une véritable baguette de fée ; il nous a conduit dans un monde plein de charme et de poésie, où, pareilles à de belles fleurs qui flattent l'odorat, les sonorités exquises venaient caresser nos oreilles, pour pénétrer plus profondément dans nos coeurs.

M. Nanny est un virtuose du plus grand mérite, qui a droit à notre sincère admiration. Quel terrible instrument que cette contrebasse ? et quelle patience il a fallu pour dompter le monstre, et le rendre doux comme un agneau ? L'Aria de Bach a été interprété magistralement et la Tarentelle de Bottesini, d'une façon éblouissante.

Bravo Messieurs, et mille fois merci : croyez que vous laisserez un ineffaçable souvenir au milieu de nous.

Je ne voudrais pas terminer, sans remercier les artistes de la ville : M. Lucien Niverd, accompagnateur, qui a fort habilement remplacé Mlle Jeanne Niverd, indisposée ; M. Edmond Niverd qui a généreusement déployé tout son talent pour venir en aide ; MM. A. Niverd, Renaud, Guériny, ainsi que tous les membres du Comité. Merci à tous, et à bientôt le prochain concert.

Salle Charras - 17 février 1899

Dans ce concert de 1899, le répertoire des instruments anciens se constitue. Il coexiste avec les grands classiques et quelques oeuvres contemporaines. On trouve dans ce concert un éclectisme qui prouve que toutes les voies sont explorées.

Concert
donné par Edouard Nanny
avec le concours de MM. Henri Casadesus
Henri de Martini, Alfonse Mustel
Fernand Gillet et Edouard Bernard

  • Schumann, Trio, pour violon, alto et piano
    H. de Martini, H. Casadesus, Ed. Bernard
  • Saint-Saëns, Scherzo, pour piano
    Ed. Bernard
  • Borghi (1784), Sonate en la majeur, pour viole d'amour et contrebasse
    MM. H. Casadesus et Ed. Nanny
  • A. Mustel, Scènes et airs de ballet
    A. Mustel
  • J. S. Bach, Aria, pour contrebasse
    Ed. Nanny
  • Francis Casadesus, Andante religioso, pour violon, alto et harmonium
    H. de Martini, H. Casadesus, A. Mustel
  • Michele Mascitti (1704), Sonate, pour viole d'amour et contrebasse
    H. Casadesus, Ed. Nanny
  • Paladilhe, Solo, pour hautbois
    F. Gillet
  • Beethoven, Adagio de la Sonate pathétique
    Franchi, Scherzo, pour contrebasse

    Ed. Nanny
  • Liszt, Rhapsodie
    Ed. Bernard
  • Milandre, Menuet, pour viole d'amour et contrebasse
    H. Casadesus, Ed. Nanny

Retour






Copyright © 2002 Dominique Dufils

Les photos et textes de ce site sont protégés.
Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans autorisation préalable.